29 juillet 2011

4 juillet 2011

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, Katherine Pancol

Qui dit blog de lecture dit critiques. Oui, il m'arrive aussi de ne pas aimer les livres, et de le faire partager.
A chaud, après être sortie d'un après-midi lecture, je vous aurai dit " Ce livre était juste super, dans la lignée des deux autres". A chaud. Vous vous doutez donc qu'après réflexion, j'ai changé mon fusil d'épaule.
Si les histoires d'amour sont au rendez vous, mélant tristesse, ambition et amitié, l'auteur(e) tourne un peu un rond. Il faut avouer qu'après les deux premiers tomes, qui ont fait un tabac, Pancol avait mis la barre (très) haute ! La fin de cette trilogie n'apporte rien de plus à l'histoire. Elle tourne un peu en rond... J'avance d'un pas, je recule de deux...
Celà reste néanmoins très bien écrit, et un bon achat pour ceux ou celles qui veulent d'abandonner à une lecture, sur un transat, au bord d'une piscine. Une lecture de vacances quoi !

{A ne lire qu'en cas d'extreme ennuiement - Passable - Bon - Tres bon - A dévorer d'urgence ! }